Sri Lanka – Kuppilan School

Le soutien à la Kuppilan School est un projet en cours de réalisation.

Contexte

La guerre civile à Jaffna, au nord du Sri Lanka, entre l’armée cinghalaise et les tamouls a duré 26 ans. Beaucoup de civils ont dû fuir durant cette période, les terres leur ayant été confisquées. 100 000 personnes ont perdu la vie, dont 40 000 civils, au cours de l’assaut final par l’armée, en 2009. L’élection présidentielle en 2015, générant un changement de régime promettait d’ouvrir la voie à la réconciliation mais l’évolution est très lente. Les terres sont encore actuellement partiellement occupées et des négociations sont toujours en cours. Les réfugiés sont revenus et ont construit des bidonvilles.Quelques aides :

Le gouvernement indien apporte son aide pour la construction de maisons, ainsi que SOS Villages d’enfants. Mais, il est difficile de reconstruire les liens communautaires.

Bienfaiteur

M Kandiah Krishnan, proche d’un membre de Yoga Solidarity, approche aujourd’hui les 100 ans, est originaire de Jaffna et a émigré à Singapour, il y a quelques 80 ans. Il a souhaité venir en aide à sa communauté d’origine et a estimé qu’il était essentiel de privilégier le système éducatif, que la priorité était la reconstruction des écoles. Il a donc fondé la « Kuppilan International Community », afin de réunir les fonds nécessaires à la reconstruction de la Kuppilan School, grâce aux liens avec les tamouls installés au Royaume Uni, en Allemagne, en France, en Suède, en Norvège. Les donations ont permis la construction d’un étage. Le gouvernement Sri Lankais devait réaliser un second étage et rénover la toiture. L’école aujourd’hui fonctionne mais le toit menace de s’écrouler car les travaux complémentaires n’ont pas été réalisés. Les enseignants sont rémunérés par l’état mais les habitants doivent assumer les autres dépenses.

Le devis de réfection de la toiture s’élève au montant de 10 000 euros. De nouveaux appels aux dons ont été adressés aux membres de la Kuppilan International Community. La somme est importante et les fonds recueillis pour l’instant ne permettent pas d’envisager les travaux. Yoga Solidarity réserve à la Kuppilan School un don de 500 euros mais attend actuellement la validation du projet pour faire aboutir cette action de solidarité.

Les commentaires sont clos.