BILANS

Vous pouvez consulter un large extrait du PV AG Yoga Solidarity 2020 qui s’est déroulée le 19 février concernant l’activité 2019 (Bilans moral et financier).

En 2020, les fonds collectés grâce aux cours de yoga solidaires se sont élevés à 6500 euros; c’est trois fois moins que les deux années précédentes mais nous avons pu continuer de soutenir malgré tout un grand nombre de personnes démunies, autour et loin de nous. Nous avons privilégié l’aide alimentaire car en raison de la pandémie les besoins étaient grandissants, ici comme à l’étranger. Ainsi nous avons reversé :

– 2000 euros à la communauté d’environ 250 personnes du « Sri Aurobindo Yoga Mandir » (orphelinat, école, ferme bio, trek…) au Népal, fondée et dirigée par Swami Ramchandra Das  Sr Aurobindo Yoga Mandir  Cette somme correspond à leur consommation de riz pour deux mois.

– 1500 euros pour l’association Breizh solidarité Maasaï en faveur de son action de lutte contre la faim pour des familles connues de Enkusero en territoire Maasaï et les enfants des rues accueillis à l’école d’Alice à Nairobi  https://safishaafrica.org/

– 1200 euros à l’association « 2 îles en Partage » (Réunion et Ste Marie de Madagascar) pour l’aide alimentaire apportée à 157 personnes autour d’un dispensaire médical sur l’île Ste Marie de Madagascarhttps://www.facebook.com/Association-Deux-Iles-en-Partage-162039730907755

500 euros à la Banque alimentaire de Quimper lors de la collecte annuelle fin novembre https://ba29.banquealimentaire.org/

500 euros en produits pour bébés à l’association « Les Restos du Coeur » de Quimper https://www.restosducoeur.org/associations-departementales/les-restos-du-coeur-du-finistere/

– 500 euros pour l’association finistérienne T’Es Cap qui lutte contre l’échec scolaire en offrant des cours gratuits à domicile

– 500 euros pour l’association quimpéroise Le temps partagé qui accompagne les mineurs migrants

Nous remercions vivement tous ceux qui ont contribué, par leur présence aux cours de yoga ou par un simple don spontané, à améliorer les conditions de vie difficiles de centaines de personnes.

 

Les commentaires sont clos.