2 îles en Partage (Réunion et Ste Marie)

en cours de construction

avec l’association 2 îles en partage sur facebook

Témoignage des créateurs

Créée en 2005 par deux professionnels de santé (kinésithérapeute et psychomotricienne) intervenants régulièrement à l’Ile Sainte Marie de Madagascar, l’association œuvre pour qu’être soigné devienne une réalité et un droit. Leur projet de créer un dispensaire de brousse et d’acheminer du matériel médical à l’Hôpital de Sainte Marie s’est réalisé et continue de se développer. Retour sur leur parcours présenté en 2016  sur https://fr.ulule.com/partage-a-madagascar/

  • Petit historique de l’Association Deux iles en Partage: 10 ans de missions

Habitant à l’Ile de la Réunion, nous avons effectué quelques séjours touristiques familiaux (avec nos 4 enfants) à l’Ile Sainte Marie de Madagascar et nous avons eu un coup de coeur pour cette Île et sa population. Progressivement nous avons pris conscience des difficultés de la vie quotidienne des habitants de cette petite île et surtout de l’impossibilité pour eux d’accéder aux soins médicaux.

Nous avons été particulièrement touchés et révoltés par les inégalités face aux soins entre nos deux îles alors que nous ne sommes distants que de 800 kms !! Ainsi nous avons décidé de créer notre Association « Deux Iles en Partage » en 2005 afin de tenter de réduire ce fossé inacceptable. Implantés dans la partie centrale de l’île, nous effectuons des missions très fréquentes, pratiquons des consultations de première nécessité et délivrons gratuitement des traitements adaptés. Les patients viennent nombreux des villages environnants et parfois de bien plus loin ( jusqu’à 400 personnes par semaine).!!l

Depuis 10 ans le bilan de nos actions réside en quelques chiffres :

  • entre 80 et 100 patients par jour de consultations

  • 75 kgs de médicaments et de petits matériels médicaux à chaque mission

  • des dizaines de kilomètres à pied voire même en pirogue pour les patients

  • et quelques milliers d’euros pour la logistique ( billets d’avion,interprète malgache, transport matériel..), pour les aides financières aux examens médicaux, transferts et hospitalisations des patients…

Connus et reconnus par la population ainsi que par les autorités sanitaires et administratives locales ( l’ Association « Deux Iles en Partage » est en cours de finalisation d’un Accord de Siège sur le territoire malgache auprès du Ministère des Affaires Étrangères lui donnant le statut d’ONG locale), nous sommes de plus en plus motivés et impliqués, désireux de développer encore et toujours nos actions !!!

A Sainte Marie, pas de couverture sociale, pas de carte vitale…tout est PAYANT.

La population malgache est l’une des plus défavorisée au monde et 80% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté. Le salaire est de 1 à 1,5 euros / jour mais le prix des médicaments est presque le même qu’en France!!! Soit des traitements allant jusqu’à 40 euros pour des antibiotiques plus spécifiques. L’équivalent de plus d’un mois de salaire…

Aussi devant l’ampleur grandissante des besoins et l’impossibilité pour le plus grand nombre de se soigner, il devient URGENT de pouvoir prendre en charge toujours plus de personnes et ce durant toute l’année.

Témoignage 2019 : « Au jour d’aujourd’hui le dispensaire est totalement équipé ( nous venons de finir la construction de toilettes extérieurs pour les patients) et assure des consultations quotidiennes, comme nous le souhaitions, avec 60 à 70 patients/ semaine.Le retour des habitants est très positif, tous se munissent de la petite somme demandée qui leur permet de se voir délivrer les médicaments si difficiles à obtenir.Nous avons également financé des patients nécessitants des interventions chirurgicales: opération d’une patiente( à l’hôpital de Sainte Marie) très affaiblie en raison d’un fibrome évoluant depuis plusieurs années mais non opéré par manque de moyens( 90€), prise en charge des frais d’hospitalisation et chirurgicaux ( à l’hôpital de Tamatave) d’une femme atteinte d’une nécrose mammaire ( 100€).

Voilà pourquoi votre aide nous est encore et toujours si précieuse, INDISPENSABLE!!! Permettre à ces personnes d’accéder à des soins vitaux comme ces opérations qu’elles ne peuvent même pas envisager. Si on compte que 100 euros correspond à 3 mois de salaire moyen, une opération équivaudrai à 4500 euros environ pour un européen!!!

Dernières avancées prévues, l’équipement du dispensaire en panneaux photovoltaiques pour disposer de l’électricité et améliorer le confort des soins, tout en respectant l’environnement et en étant autosuffisant au niveau énergétique ( bien que rien ne remplace la belle lumière de la bougie!!). Et la rencontre avec Mr le Maire de Ste Marie qui nous a assuré de son soutien et va intervenir auprès des instances douanières pour faciliter, ENFIN, l’acheminement de tout le matériel que nous stockons patiemment depuis un an pour l’hôpital, soit 12 lits et matelas, 21 fauteuils roulants, 10 chaises pots et 25 cartons de divers consommables médicaux.

voir plus sur Facebook

 

Les commentaires sont clos.